Amobe4
Amobé Mévégué est décédé à l'âge de 52 ans, brusquement à Paris. Journaliste et producteur audiovisuel depuis plus de 20 ans. Panafricaniste engagé, il était le promoteur de la diaspora africaine et sa diversité. Nous sommes à se poser la question sur la disparition aujourd'hui, du confrère Amobé Mévégué. La réponse nous a été donnée par un internaute camerounais.
TV5 Monde, France 24, RFI, Laawan, Le groupe Djoloff...la diaspora noire en deuil : Amobé Mévégué est décédé !

amobe 3
 
Paix à son âme ! Que c'est triste. Une grande perte pour l'Afrique qui gagne. Les sorciers du Cameroun sont dangereux et inquiétants. Le confrère Amobé Mévégué était au Cameroun pour enterrer sa mère. Qu'est-ce qui s'est réellement passé ? Révoltant, un journaliste compétent, panafricaniste engagé s'en va comment ça ? Au delà de TV5 Monde, France 24, RFI, c'est toute la diaspora noire à Paris qui est en deuil. Un internaute répond à notre questionnement.
Nunga Mozagba écrit: il est décédé d’une mort brusque ( peut-être arrêt cardiaque), seul le médecin qui l’avait pris en charge pendant qu’il était en vie peut certifier la nature de cette mort brusque.
Votre question n’illustre pas seulement la nature congolaise, en Afrique, la mort en général, surtout d’un jeune homme de 52 ans comme lui doit avoir une origine, juste après l’enterrement, dans nos us et coutumes africaines, on doit palabrer entre les familles maternelles et paternelles de l’illustre disparu pour en savoir la cause ou les causes exactes.
 
amobe 1
 Du côté de son village natal à Eseka au Cameroun  ses siens affirment qu’il était tombé dans le piège de la haine et de la jalousie qui lui avait été tendu par les sorciers de son village lorsqu’il s’était rendu il y a plus de 3 semaines passées dans son village natal pour organiser les funérailles de sa défunte maman qui n’a pas encore totalisé plus d’un mois sous la terre.
Selon certaines indiscrétions de camerounais, il était rentré en France avec sa silhouette, mais pas son esprit qui avait été capturé et emprisonné par une cérémonie ancestrale liée aux funérailles de sa maman où il avait été planqué à même le sol.
 
 
Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International
 

Sous-catégories