PAR DELÀ LA VERSION OFFICIELLE DU CORAN ET DE LA TRADITION ISLAMIQUE, QUI EST LE BÂTISSEUR HISTORIQUE DE LA MECQUE ET DE LA KAABA ? PIERRE DE COULEUR NOIRE AU CENTRE DE LA MECQUE ?
LE CONTEXTE HISTORIQUE DE LA NAISSANCE DE L’ISLAM, PAR CHEIKH ANTA DIOP
« On adressait (dans le Royaume Sabéen pré- islamique) une invocation directe aux sept planètes. Le jeûne de 30 jours existait déjà- semblable à ceux qu’on pratiquait en Egypte. On priait sept fois par jour le visage tourné vers le Nord.
Ces prières qui sont adressées au SOLEIL aux différents moments de son développement ressemblent assez aux prières musulmanes qui ont lieu aux mêmes phases mais qui ont été ramenées à cinq obligatoires par le Prophète » pour alléger l’humanité » , les autres étant facultatives.
Copie de temps prieres
un des calendrier actuels des heures des prières musulmanes. On y voit que le cycle des heures de prières est rythmé en fonction du soleil et de son parcours dans le ciel. Chaque heure de prière est positionnée en fonction des mouvements solaires. Nos ancêtres de la vallée du Nil avaient depuis l’antiquité des cycles de prières selon les heures, rythmées en fonction du parcours de Ra dans le ciel. Comme les musulmans, les chrétiens ont aussi plagié ces hymnes et ces prières rythmées par les mouvements solaires, a travers ce qu’ils appellent la liturgie des heures (chaque heure de prière correspondant a une heure ou il se passe quelque chose , un mouvement au niveau solaire dans le ciel)
Il y avait aussi des sources et des pierres sacrées, comme à l’époque musulmane : ZENZEN, source sacrée ; KAABA , pierre sacrée. Le pèlerinage à la Mecque existait déjà. (…). On croyait déjà à la vie future comme en Égypte. Les ancêtres morts étaient divinisés.
TOUS LES ÉLÉMENTS NÉCESSAIRES À L’ÉCLOSION DE L’ISLAM ÉTAIENT DONC EN PLACE DÉJÀ PLUS DE 1000 ANS AVANT LA NAISSANCE DE MAHOMET ET L’ISLAM APPARAÎTRA COMME UNE « ÉPURATION» DU SABÉISME (Spiritualité des Sabéens) PAR « L’ENVOYÉ DE DIEU ».
(cf. NATIONS NÈGRES ET CULTURE…Éditions Présence africaine, Paris, 1979 page 195).
Ce que Cheikh Anta Diop dit est clair. Cheikh Anta Diop dit ici que tous les éléments (rites, pratiques, lieux de cultes, etc.)qui constituent le fondement de l’islam existaient longtemps avant l’islam et étaient en fait les pratiques spirituelles des sabéens du royaume de Saba (Sabéisme). Il sous entend aussi que l’islam n’est pas une religion africaine, mais l’islam est le résultat d’une reprise (ou d’un plagiat) par les arabes d’un culte négro africain(les sabéens étant apparentés aux éthiopiens), et que ce culte remontait a l’Égypte ancienne et la vallée du Nil.
Qui est donc le Bâtisseur historique de la Kaaba, pierre noire (pour ne pas dire « pierre nègre »)?
Notons d’abord que la pierre noire existait en en Égypte des millénaires avant l’islam, et les ancêtres de la vallée du Nil l’appelaient « Ben Ben ».
benben2
Dans la vallée du Nil il existait déjà des pierres noires (comme celle ci à l’image) qui servaient comme objet de rituels et de vénération. On peut pousser cette vénération de la couleur noire jusqu’aux fameuses Vierges noires des églises chrétiennes.
Celui qui nous apporte une piste c’est James Bruce , un explorateur écossais. En supplément de son livre intitulé : Voyage en Nubie et en Abyssinie, James Bruce, l’explorateur écossais qui
visita l’Éthiopie et l’Arabie au 18eme siècle nous dit que :
« Pres qu’au milieu de la Péninsule d’Arabie, il y avait un temple (La Mecque), pour lequel on conservait la plus grande vénération, depuis plus de quatorze cent ans. Les arabes racontent que ce fut la qu’Adam planta sa tente, lorsqu’il fut chassé du paradis terrestre.
Cependant Eve, par je ne sais quel accident, mourut, et fut enterrée sur le rivage de la mer Rouge, à Jidda ; et, à deux journées de marche, à l’orient de cette ville, on montre encore sa tombe, couverte d’un tapis de gazon verdoyant, qui a une cinquantaine de pas de long(…) dans le temple de la péninsule, il y avait une pierre noire sur laquelle, dit-on, Jacob eut , ainsi que l’écriture le rapporte, la vision des Anges, qui descendaient et remontaient l’échelle qui touchaient au ciel .
L’on raconte aussi, et C’EST UN PEU PLUS VRAISEMBLABLE, QUE CE TEMPLE (LA MECQUE) FUT BÂTI PAR SESOTRIS (CELUI QUI EST DEVENU LE PHARAON SESOTRIS III), PENDANT SON VOYAGE EN ARABIE ; ET QUE CE PRINCE Y ÉTAIT ADORE SOUS LE NOM D’OSIRIS, COMME IL L’ÉTAIT ALORS DANS TOUTE L’ÉGYPTE ».
Donc tous les éléments historiques de l’islam existaient avant la naissance de l’islam, et la Mecque et la pierre noire furent bâties historiquement par le pharaon Sésostris III.
Sources : Cheikh Anta Diop, Nations Nègres et Culture
James Bruce, Voyage en Nubie et en Abyssinie
Image: les constructions des sabéens ont influencé la forme des mosquées. a l’image, Un vestige historique du royaume de Saba. comparez vous même ce vestige avec la forme actuelle dômes et des portiques des mosquées actuelles.103 Copie mais qui ont été ramenées à cinq obligatoires par le Prophète » pour alléger l’humanité » , les autres étant
 

Vidéos Religion

View More

DERNIERS ARTICLES RELIGION