Sekou Touré, l’Homme qui a dit non ! (partie 1/2)

31
by laawni, 1 month ago
1 0

Sekou Touré, l’Homme qui a dit non !


(Partie 1 sur 2)

2 Octobre 1958
Sékou Touré proclame l'indépendance de la Guinée
La colonie française de Guinée devient indépendante le 2 octobre 1958 après que le député Sékou Touré a appelé ses compatriotes à voter non au référendum instituant la Communauté française.

Après avoir été membre de la fédération de l'Afrique-occidentale française (A-OF) depuis 1904 et avoir obtenu une autonomie administrative relative en 1956, la Guinée rejette la proposition d'entrer au sein de la Communauté française.

Sékou Touré, premier président de la République démocratique de Guinée, entraîne très vite son pays dans un chaos innommable sous le prétexte d'instaurer une version africaine du socialisme.
Au cours des années qui suivent, la Guinée, un territoire riche en ressources naturelles, se rapproche du Mali, et du Ghana, avec qui elle forme l'Union des États africains. Elle obtient également des crédits de l'Union des républiques socialistes soviétiques (URSS) et signe un traité d'amitié avec la Chine. Le PDG y est parti unique et Sékou Touré, ardent défenseur de l'indépendance, est élu président le 15 janvier 1961 par 99 % des électeurs. Il le restera jusqu'à sa mort, en 1984.

Histoire de l’Homme qui a dit « NON » au Général de Gaulle.


Nous joindre: facebook.com/francevoxafrica
ou par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  • laawni

    laawni a envoyé un nouveau média

    1 month ago